"Côtes froissées" : comment courir ?

Aller tout en bas au dernier message - Répondre au message - Retour au forum sur la course à pied

"Côtes froissées" : comment courir ? par (invité) (87.65.125.xxx) le 28/02/11 à 09:27:20

Bonjour,


Suite à une chute que j'ai encaissée sur le thorax, j'ai une douleur musculaire au thorax (pas d'hématome visible), qu'on appelle improprement "côtes froissées". Je ne pense pas avoir de côte fêlée, la douleur est plus une gêne pendant la journée sauf en cas d'éternuement ou si je dois me baisser.

C'est moins évident en position couchée si je dois me retourner ou me relever ...

Est-ce contre-indiqué de trottiner ? Tout conseil pour atténuer la douleur et/ou accélérer sa dispariton est le bienvenu. Merci d'avance.

"Côtes froissées" : comment courir ? par stéph 92 (invité) (83.204.236.xxx) le 28/02/11 à 10:29:19

Bonjour,

Le repos TOTAL est la seule chose qui puisse réparer ce type de douleur.
Seule une radiographie peut t'informer sur une éventuelle fracture d'une ou plusieurs de tes côtes.
Une fracture n'est pas à prendre à la légère et peut occasionner des complications en cas de fracture déplacée non laissée au repos.
Il te faut compter environ trois semaines en cas de fracture pour une "réparation" et une disparition des douleurs, la plus longue et handicapante étant celle ressentie quand tu es couché(e) sur le côté concerné.
En cas de fracture non déplacée (pas de volet intercostal), il n'y a pas soin particulier à apporter. Du repos, éviter les mouvements important de la cage thoracique, des antalgique éventuellement.
Pas de bleu ne signifie pas qu'il n'y a pas de fracture...
Un R.D.V. chez ton médecin est toujours plus prudent et surtout pas de sport jusqu'à disparition des douleurs.

Bon rétablissement et patience.

Stéph

"Côtes froissées" : comment courir ? par (invité) (87.65.125.xxx) le 28/02/11 à 10:46:15

Merci Steph pour toutes ces précisions.

Je savais bien que l'absence d'hématome n'équivalait pas à l'absence de fracture mais puis-je penser que je n'ai pas de fracture et si oui, combien de temps pour être retapé ?
J'ai passé tout l'après-midi hier à l'extérieur pour suivre mes enfants à un cross et je me sentais plutôt bien sans antalgique. C'est le réveil qui est un peu difficile.

Ca m'est arrivé vendredi et je ferai le point demain pour une éventuelle radio.

Merci encore pour ton suivi.

"Côtes froissées" : comment courir ? par stéph92 (invité) (83.204.236.xxx) le 28/02/11 à 11:05:38

Re,

Tu peux effectivement penser qu'il n'y a pas de fracture, malheureusement ce que tu peux penser n'a peut être aucune espèce d'importance quant à la réalité des choses.
J'ai eu pour ma part plusieurs fractures de côtes (pratique sportive), pas toujours de radiographie pour confirmer ou infirmer mes pensées ou celles de mon médecin.
Les douleurs n'étaient pas forcement permanentes tout au long de la journée mais, par contre, très présentes et handicapantes au couché sur le côté et à l'occasion du moindre mouvement nocturne, ou diurne ;))
Si l'endroit douloureux se mobilise en même temps et dans le même sens que le reste de ta cage thoracique quand tu inspire amplement, il n'y a probablement pas de danger pour toi.
Une visite chez ton médecin est toujours plus prudente, il te prescrira peut-être une radiographie mais en cas de fracture simple il te prescrira surtout et uniquement, du repos et un antalgique. La radio ne sert pas à diagnostiquer la présence d'une fracture ou non pour laquelle aucun remède n'existe, mais plus à faire vérifier si l'éventuelle fracture n'est pas déplacée.
Repos, repos, repos et deux à trois semaines plus tard plus rien n'y parait.

Aller, patience


Stéph

"Côtes froissées" : comment courir ? par (invité) (87.65.125.xxx) le 28/02/11 à 11:29:19

Re,

Merci aussi pour ta patience.

Je vais consulter. J'avais programmé une première compét samedi pour évaluer mon niveau : un 5 km sur route avant de monter sur la piste en avril. Ce sera pour plus tard et je suis comme toi, partisan de laisser le temps au temps car on est toujours gagnant en ne forçant pas les choses.

"Côtes froissées" : comment courir ? par (invité) (87.65.200.xxx) le 02/03/11 à 18:43:28

@ Stéph,

Je te donne un petit suivi.

Je n'ai pas vu mon médecin. Il m'avait donné R-V à 18h20 mais vu le retard qu'il avait, j'ai préféré faire l'impasse plutôt que d'attendre minimum 1 heure ...

J'ai fait un test de course hier. Négatif. J'ai quand même marché pendant 50 minutes (à du 7.5 km/h).

J'ai passé 2 heures hier et aujourd'hui à vider mon grenier et je sens une bonne évolution. C'est au réveil qu'on voit si il y a du progrès ... Je porte facilement, je tousse quasi-normalement et je peux même faire des pompages (sur le bord de la baignoire).

Je pense que courant de la semaine prochaine, je devrais être quitte de ce bobo.

Merci encore pour tes conseils.

"Côtes froissées" : comment courir ? par Fifilolotte12 (invité) (193.253.43.xxx) le 22/09/11 à 16:10:21

Bonjour;
Je suis heureuse de voir que je ne suis pas la seule.
Moi ça fait 7 jours demains que je ne peux rien faire. J'ai fait quand même un tour aux urgences pour me rassurer suite à cette chute et surtout aux douleurs thoraciques insoutenables ---> diagnostic 2 cotes cassées, et surout pas de pneumothorax ou de je ne sais trop quoi encore.
Ce qui me travaille aujourdh'ui c'est savoir si je pourrais la dernière de mon challenge triathlon qui doit se faire le 02 octobre. 17 jours après la chute.
Tous mes amis me le déconseillent mais j'ai beaucoup de mal à tenir sans activités, surtout que depuis ce matin j'ai nettement moins mal au réveil et au coucher. Alors je me tate. Le risque c'est un mauvais coup en natation car les départs sont toujours un peu violent, ou encore la chute à vélo par dessus des côtes fraichement recollées, et ensuite la course à pieds... 21 km tout de même j'ai bien peur que ça pique après la natation et le vélo....
Bref je ne sais pas si je dois rester tranquille ou si je tente, et je m'arrête après le vélo???

"Côtes froissées" : comment courir ? par Booth (invité) (212.99.92.xxx) le 22/09/11 à 16:21:18

J'ai eu deux côtes fêlées et la douleur dure un bon mois. Je ne vois pas comment il serait possible d'effectuer une activité sportive intensive digne de ce nom dans de telles conditions.

Pour la petite anecdote, je me suis fait ça en me vautrant comme une merde à l'échauffement pour le service au tennis. Comme une merde je suis tombé, mon poids complet sur le thorax, toujours pas compris ! :-)

Me suis relevé, pas tout de suite, ai eu mal, tout de suite, ai quand même joué le match et je l'ai gagné (gnark gnark)... Mon coeur battait comme un malade. Mais c'était dans le feu de l'action, ensuite, j'ai stoppé et le tennis et la CAP durant quelques semaines.

"Côtes froissées" : comment courir ? par coursToujours (invité) (217.108.170.xxx) le 22/09/11 à 17:01:19

J'ai eu 2 côtes félées aussi au début de l'été. J'ai quand-même continué à courir 2x par semaine, mais seulement en endurance, pour éviter les respirations trop profondes qui font plus bouger les côtes. Certains jours c'était vraiment très pénible (j'ai souvenir de sorties où le vent, frais, de face et la pluie - en juillet ! - accentuaient assez sensiblement la douleur, mais c'était pas la torture non plus).
C'est totalement passé en 5-6 semaines et j'ai limité la perte en continuant à courir un peu. Je ne suis pas sûr que ça serait passé en plus vite en arrêtant complètement la CAP.

"Côtes froissées" : comment courir ? par (invité) (212.234.218.xxx) le 22/09/11 à 17:04:59

"Je ne suis pas sûr que ça serait passé en plus vite en arrêtant complètement la CAP."

Exactement. Arrêter la CAP n'accelerera en rien la guérison de côtes cassées ou fêlées. Donc on peut continuer à courir sans dommage. Le seul truc, c'est que ça fait assez mal les deux premières semaines. Après ça devient juste une gêne. Si on est prêt à subir la douleur, on peut s'entraîner.

"Côtes froissées" : comment courir ? par carapace (invité) (85.168.207.xxx) le 22/09/11 à 17:07:43

( Booth, marrant ta chute, j'ai du mal à imaginer : tu joues sur gazon sous la pluie dans le nord ? )

"Côtes froissées" : comment courir ? par Booth (invité) (92.90.19.xxx) le 22/09/11 à 17:21:27

@ Carapace: ouais pas compris non plus... Je lance la balle et l'instant d'après, je suis par terre de tout mon long... ;-) Ce qui m'a marqué pour la douleur, c'est qu'elle reste la même durant des semaines, pas de decrescendo. Et je me souviens que si je me suis arrêté de courir, c'est que j'ai été Pôpa la semaine suivante... ;-)

Répondre au message - Retour au forum sur la course à pied

Forum sur la course à pied géré par Serge, également webmaster de www.barlou.com, magasin de running en ligne